Insolites Batisseurs
Conscients de la nécessité de compenser les émissions carbone générées par l'industrie du tourisme, nous finançons des programmes de reforestation et de déforestation évitée qui allient préoccupations sociales et environnementales. Insolites Bâtisseurs s'engage à hauteur de 450 000€ chaque année pour la préservation des forêts dans le monde.

focus


Les enjeux de la conférence climat 2015


L'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre entraîne des changements climatiques. Depuis l'ère industrielle, les températures à la surface de la terre et des océans ont augmenté de 0, 8 °C, avec comme conséquences fonte des glaces, montée des eaux et désertification. Les événements météorologiques extrêmes se multiplient ; toutes les modélisations indiquent des probabilités croissantes de sécheresses, précipitations, cyclones et typhons tropicaux. La possibilité d'une mutation radicale du système climatique n'est pas exclue et les risques d'engendrer davantage de déséquilibres géopolitiques, de conflits et d'insécurité alimentaire sont reconnus.
A l'avenir, des centaines de millions de personnes pourraient être contraintes de s'exiler, devenant des réfugiés climatiques.

Ce sont les pays en développement qui souffriront le plus des conséquences de l'augmentation des températures. Certaines régions et populations extrêmement vulnérables y sont déjà confrontées, telles que les Sundarbans, en Inde – où Insolites Bâtisseurs finance un projet de reforestation.

A quelques semaines de la conférence Climat de Paris qui a pour objectif un accord universel de limitation à 2° l'augmentation globale des températures d'ici 2050, nous souhaitions rappeler l'importance de la mobilisation de tous.



Nos projets




Depuis 1991, l'Association Nature Environment & Wildlife Society est impliquée à la fois dans la restauration des mangroves et la préservation de la biodiversité grâce à l'engagement de plus de 30 000 villageois et à notre partenaire Livelihoods.



Ajanta Dey, coordinatrice du projet nous raconte ses avancées

« Depuis l'engagement de Livelihoods en 2010 et d'Insolites Bâtisseurs, le programme Nature Environment & Wildlife Society a permis la reforestation de près de 5000 ha de mangroves, dans une zone s'étendant sur plus de 150 sites et près de 60 villages des Sundarbans.
15 000 femmes ont activement participé aux reboisements et nos contrôles ont permis de constater que, malgré une croissance des arbres disparate, la quantité de CO2 capturé se situe autour de 75 000 tonnes depuis 4 ans dans la région. Le projet est efficace et permet d'atténuer concrètement les effets du changement climatique et des cyclones tout en restaurant la biodiversité. »

Ajanta nous rappelle l'urgence d'agir et de transmettre cet engagement au plus grand nombre et aux générations futures

« Après le passage du cyclone Aila, les populations locales ont pris conscience de l'utilité de la restauration des mangroves. Leur implication volontaire ou rémunérée dans les différentes activités du projet est essentielle : de la plantation d'arbres à l'élaboration d'un service de nurserie en passant par la collecte de graines et de la gestion globale du programme. Ces volontaires sont recrutés au sein des communautés selon leurs connaissances des mangroves et sont formés à protéger celles-ci, à gérer des équipes, des stocks et du matériel. Nous espérons en recruter 500 pour accompagner le programme NEWS. Parallèlement nous intervenons dans les écoles auprès des enfants. Les villageois sont ainsi de plus en plus actifs et autonomes. »

Son message à ceux qui hésitent encore à s'engager en faveur de la sauvegarde de l'environnement ?

« Il ne faut pas forcément attendre une réponse politique pour s'impliquer directement et efficacement. Les populations locales sont admirablement volontaires mais manquent cruellement de formations et d'infrastructures, surtout dans un contexte aussi difficile que celui des Sundarbans. Quand on réalise que la vie de ces populations va devenir de plus en plus difficile, il est impensable de constater les dégâts des mauvaises pratiques de certains, notamment en matière de braconnage et de violation des lois. Les grands changements sociétaux ont toujours été amorcés par des leaders d'opinion et nous espérons que le bon sens gagnera les consciences peu à peu. En ce sens, la conférence COP 21 qui aura lieu à Paris en décembre prochain devra montrer la voie. »

> Pour en savoir plus






Depuis 2013, nous soutenons la conservation et la restauration de 300 000 ha de forêts primaires d'Amazonie et participons à la mise en place de nouvelles méthodes de gestion forestière.



Un projet reconnu "Forêt Modèle"

Le projet est soutenu par l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) et a été enregistré cette année, «Forêt Modèle », par le Red Internacional de Bosques Modelos, réseau international de forêts modèles qui recense une centaine de projets communautaires forestiers dans le monde.
Ces récompenses valorisent le travail innovant et participatif accompli depuis 2008 par les équipes de la Fondation Amazonia Viva. Elles permettront également l'intégration à un réseau de gestion forestière participative, de rencontrer d'éventuels financeurs pour la suite du projet, et plus globalement, d'attirer l'attention des institutions péruviennes sur les initiatives communautaires de gestion durable des forêts.

Le projet sera également présenté officiellement en mars 2016 à l'UNESCO à Paris. Ainsi, la réserve "Gran Pajaten" deviendrait une réserve de Biosphère reconnue.

> En savoir plus

Nos actus
Un livre

Fin des énergies fossiles, déforestation, réchauffement climatique, extinction des espèces. À travers une recherche rigoureuse et transversale, ce livre fait l'état des lieux d'une planète au bord d'une crise globale, qui pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pense.
Pablo Servigne, ingénieur agronome et docteur en biologie, et Raphaël Stevens, expert en résilience des systèmes socio écologiques, mettent en garde et nous invitent à réagir et à agir.

> En savoir plus






Un film

Un film documentaire qui met en lumière Claude Lorius, glaciologue français, reconnu pour ses études et la mise en évidence du lien étroit entre la concentration atmosphérique en gaz à effet de serre et l'évolution du climat.

> En savoir plus






Un voyage

Pour vous permettre de voyager au cœur des Sundarbans et des enjeux de la restauration de cet écosystème, Terres d'Aventure vous propose de rencontrer les villageois impliqués dans le projet coordonné par NEWS et soutenu par Insolites Bâtisseurs.

> En savoir plus






Une brochure

Pour ses 5 ans, Insolites Bâtisseurs vous propose une brochure pour vous présenter l'intégralité de ses projets de lutte contre le réchauffement et la pauvreté.

> En savoir plus






Une pétition

Nicolas Hulot lance un appel aux responsables politiques du monde entier pour agir concrètement contre le réchauffement climatique.

Sa vidéo originale s'est répandue de façon virale et propose de signer une pétition utile et concrète pour faire entendre la voix de la raison aux dirigeants rassemblés à Paris

> Signer la pétition






Un evenement / Projection Film

Le 26 novembre 2015 à 20h, au cinéma Grand Action (5, rue des Ecoles, 75005 Paris - métro Cardinal Lemoine), Insolites Bâtisseurs organise une soirée de projection et d'information sur le thème " Du Nord au Sud, le climat s'emballe, nos initiatives se multiplient ".

Deux documentaires seront projetés lors de cet événement animé par Tristan Lecomte, l'un des pionniers du commerce équitable en France et Fondateur de Pur Projet, collectif visant à développer des projets pour régénérer, préserver et dynamiser les écosystèmes, en partenariat avec des communautés défavorisées.

> S'inscrire

Suivez nos actions sur Facebook