Association Insolite batisseur Philippe Roméro

Dérèglement climatique : l’agriculture repensé
Accueil > Actualités > Dérèglement climatique : l’agriculture repensé

Dérèglement climatique : l’agriculture repensé

17 janvier
Dérèglement climatique : l’agriculture repensé

Aujourd’hui, le changement climatique menace la sécurité alimentaire de 500 millions de petits paysans dans le monde.

L’agriculture familiale, constituant 80% des exploitations en Afrique, repose sur une agriculture pluviale qui dépend de la régularité et de la stabilité du climat. Lorsque les précipitations sont insuffisantes ou surviennent au mauvais moment, des récoltes entières peuvent être anéanties, conduisant à une hausse significative du prix des céréales et un recul catastrophique des rendements.

Les gouvernements souvent lourdement endettés peinent à proposer des actions durables et cohérentes et les petits paysans se retournent alors vers l’agriculture commerciale à grande échelle, cédant leurs exploitations à une industrie dévorante et chimique.

Pourtant, de nombreuses initiatives sont encouragées pour aider les petits exploitants à s’adapter à ces changements climatiques. S’adapter pour résister en investissant par exemple, dans des semences plus résilientes, en adoptant de nouvelles pratiques agricoles comme le slyvopastoralisme, l’agroforesterie, la rotation des parcelles, ou en modifiant le calendrier des semis.

Si pour l’instant ces initiatives sont prises à l’échelle locale, les exploitants auront in fine besoin de leurs Etats respectifs pour mener une politique d’adaptation durable notamment en améliorant les prévisions météorologiques, et en investissant dans la recherche et la formation dans l’agriculture durable.

Pour en savoir plus